addiction gambling UK
22 February, 2021

L’addiction aux jeux de casino en ligne se développe au Royaume-Uni

Ces dernières années, le nombre de ces établissements virtuels a fortement augmenté dans le monde, et particulièrement en Angleterre. Pourtant la réputation des Anglais en matière de passe-temps d’argent virtuel n’est plus à faire. Par conséquent, une tendance à la dépendance a peu à peu pris de l’ampleur dans le pays. Et il faut dire que la pandémie du Covid-19 durant l’année 2020 n’a nullement arrangé les choses.

La course vers l’or des casinos virtuels à l’Angleterre

L’accès des casinos en ligne a été autorisé en Angleterre durant l’année 2005. Depuis, les cartels n’ont cessé de croître en nombre. Ils s’implantent principalement dans la capitale, mais aussi à Gibraltar ou encore à Birmingham. L’avènement est accueilli avec agitation par la population, ce qui est prouvé par cet article complet.

Les maisons de jeux rivalisent d’ingéniosité pour satisfaire cette nouvelle clientèle fort exigeante si bien qu’elles font appel aux plus grands développeurs de jeux en ligne. À cette qualité exceptionnelle des passe-temps s’ajoute la mise en place de la version mobile des casinos virtuels. Une tendance que les entreprises de passe-temps d’argent ont connue percer à jour étant donné qu’elle est très prisée par les parieurs de l’Angleterre.

En effet, la commission des jeux du pays, suite à une enquête qu’elle a mené, qu’environ 50 % des joueurs ont une préférence pour cette version plus pratique des casinos en ligne. À ce jour, presque tous les jeux d’argent présents aux Royaume Uni ont une application compatible sur smartphone ou tablette.

La fluctuation de la tendance addictive chez la population

Le phénomène des casinos en ligne a suscité une augmentation progressive de la tendance à l’addition chez la population anglaise. Même si d’autres formes de jeux d’argent comme les paris sportifs existent, les salles de jeux virtuelles restent les favoris dans le pays. Par ailleurs, il faut dire que la pandémie du Covid-19 n’a aucunement pas arrangé la question de l’addiction.

En effet, le long confinement qu’a connu le Royaume-Uni et qu’il continue de vivre actuellement a fait monter en flèche le taux de dépendance aux jeux d’argent en ligne et principalement aux casinos en ligne. Les joueurs cloîtrés chez eux multiplient les parties. Ces dernières font ainsi apparaître des problèmes comme le surendettement, les angoisses, les frustrations. Il faut noter que de nouveaux joueurs ont été recensés le confinement. Cependant, leur nombre reste à ce jour cohérent. Ce qui demeure alarmant, c’est la fluctuation de la fréquence de jeux des plus grands joueurs.

Les mesures restrictives prises par le Royaume-Uni

L’autorisation d’exploitation des casinos en ligne au Royaume-Uni n’a fait l’objet d’aucune mesure d’accompagnement à ses débuts. Mais au fil du temps, les restrictions apparaissaient à mesure que les problèmes ont été constatés. Le pays commence à implémenter des centres pour prendre en main les mineurs victimes de dépendance au pari.

En 2018, le gouvernement du pays a interdit de miser plus de 2 livres sterling dans les machines à sous. C’est le jeu sur lequel les Anglais jouent le plus d’argent. Et récemment, en 2020, il n’est plus possible d’utiliser la carte bancaire pour les passe-temps virtuels. À cette mesure s’ajoute le plafonnement à 50 livres sterling des dépenses journalières liées à ce type de divertissement.

Devant l’augmentation de l’addiction des Anglais pour les casinos en ligne, les autorités du Royaume-Uni tentent de limiter les dégâts par des restrictions catégoriques. Des mesures drastiques que le gouvernement britannique espère. Cela freinera les joueurs dans les sommes qu’ils consacreront aux établissements en ligne et par conséquent, les mettraient à l’abri de l’addiction.