guide epilateur lumiere pulsee

Il faut souffrir pour être belle selon une façon de dire, et pour ma copine, elle s’est faite épilée à la lumière pulsée pour éliminer ses poils. Il y a plusieurs années de cela, elle a utilisée d’autre moyen d’épilation comme le laser avant de trouver cette nouvelle méthode d’élimination des poils. Mais comme c’était ma copine, je lui ai tout dit de mon avis en sachant la nouvelle et en voyant les résultats.

Elle n’a plus trop d’inquiétude comme avant concernant ces poils

Auparavant, c’est toutes les semaines qu’elle épile la jambe, la cuisse, les aisselles ; maintenant, comme elle a utilisé un épilateur à la lumière pulsée, elle  a faite 4 séances de 10 semaines de décalage pour que ces poils ne poussent plus. Ça fait maintenant 1 an que je ne voyais plus de poils sur les parties citez ci-dessus, de ce fait, le résultat est donc satisfaisant car elle ne me parle plus comme avant de ces problèmes et soucis concernant ces poils. Au début, elle a consultée un dermatologue pour voir si sa peau est traitable sous l’épilation de ce genre. Après le test, c’est positif et elle a suivi à la lettre les indications du docteur. Mais en visitant ce site, il nous a bien aidé sur le choix d’épilateur que sur son emploie donc, pourquoi pas vous aussi !

Mon point de vue en voyant le résultat de l’épilation  à la lumière pulsée sur ma copine

En général, le pourcentage de succès de l’épilation sur les zones traités est entre 60 à 80%. epilation lumiere pulseeMais concernant son effet sur elle, j’ai constaté que le résultat est satisfaisant jusqu’à maintenant. Sans poils, elle est très sexy, mais encore plus sexy que lorsque ces poils ont disparu il y a 1 an déjà. Les poils épilé à l’issu de ce type d’épilation poussera qu’après trois à quatre ans, jusqu’aujourd’hui, je peux dire que c’est satisfaisant et a vrai dire, force l’amour que j’ai pour elle en la trouvant ainsi. Je le voyais si souriante, si en sécurité, si vivante en ayant l’esprit qu’elle est sans poils. Et cela me fait du bien pour ma part juste en la regardant.

Les préliminaires d’opération qu’elle a suivie avant  le traitement

Au début, elle a demandé mon avis si je suis de même avis qu’elle pour qu’elle se faite traitée d’une épilation de ce genre. Je lui ai donné mon accord et elle a commencé par donner rendez-vous au dermatologue. Un dermatologue est un spécialiste pour tous ce qui est en relation avec la peau, pour sa santé et pour son entretient. Elle a fait un test pour mesure de sécurité de santé avant d’en subir le traitement, et ce fut un succès car sa peau est opérationnelle pour ce genre d’épilation. Deux règles à suivre son exception a été ordonné par le docteur dont elle ne doit jamais s’exposer au soleil des semaines avant l’opération et l’autre pour qu’elle rase les zones à traités le jour J. Et donc, je l’ai aidé a bien faire attention à ces deux conditions.

Le processus d’opération qu’elle a faite pour arriver au résultat

Pour se faire épiler par ce genre d’épilation, deux choix sont possibles pour le traitement :

  • soit par soi-même, à la maison
  • ou bien chez le dermatologue pour rassurer sa sécurité.

Ce type d’élimination de poil nécessite l’utilisation d’un appareil appelé IPL dont sa vitesse de fonctionnement varie suivant le large du flash c’est-à-dire entre 2 cm2 et 7 cm2 et l’atteinte de résultat ne sera obtenue que par répétition de séance espacée de 4 à 15 semaines. Pour ma copine, elle a décidé elle-même d’acheter le produit de marque à large de 4 cm2 et le temps d’espacement est de 2 semaines pour 4 séances, c’est-à-dire deux mois pour l’atteinte de l’objectif. Pour la première séance : elle a dit qu’aucun effet n’est constaté c’est-à-dire que ses poils repoussaient comme avant. 15 jours après, elle a subit la 2ème séance dont les résultats ne progressent pas au niveau de ses jambes, je l’ai aidé pour ces mollets et pour ce qui est de ses aisselles, ses repoussent est moins retardé. Mais par contre après la 3ème séance, le résultat commence à bien sourire puisque les poils ne se poussaient plus dans la zone des jambes. De ce fait, c’est après 1 mois après cette dernière séance qu’elle a décidé de faire la dernière et quatrième séance, enfin de compte, les poils dans différentes parties ont poussés très tardivement. Après tous çà, elle a décidé de suivre ce traitement à 3 séances dans l’année et c’est de ce fait qu’un an déjà, plus de poils chez elle.

Pour finir, ce fut une excellente idée de décider d’utiliser une épilation telle que l’épilation à la lumière pulsée. Elle demande beaucoup de patience mais c’est indolore comparer à celle des autres types d’épilation.