fin du flash
13 April, 2020

Fin de flash en 2020 : sa conversion en HTML5 aura-t-elle lieu en fin d’année ?

Nous sommes tous au courant de ce qu’est le plugin flash Player d’Adobe, et bon nombre d’entre nous jurent encore que par lui aujourd’hui. Et pourtant, malgré son énorme succès, Adobe a décidé de mettre fin à l’existence de ce prodige, vers la fin de l’année 2020, en raison de ses lacunes, dont la solution ne se cantonne plus à sa mise à jour.

Le futur de Flash

Sachant qu’officiellement, Flash est toujours opérationnels sur certains navigateurs, même si Chrome et Safari l’ont déjà bloqué, et ce, malgré l’autorisation des utilisateurs. De ce fait, il recevra toujours des mises à jour, durant les deux à trois prochaines années, le temps pour Adobe de mettre en fonction son successeur. Évidemment, la firme a décidé de mettre complètement un terme à l’usage et l’évolution de ce plugin pour les prochaines années à venir, en échange d’un service plus avantageux. En dépit du fait que flash soit apte à créer des modules spécifiques et plein d’interactivité, offrant une grande praticité et facilité d’utilisation pour les développeurs et les illustrateurs. En plus de son affichage graphique vectoriel, ainsi que son uniformité sur tous les navigateurs.

La cause de la chute du plugin

Il est clair qu’à un certain temps, flash était devenu plus qu’indispensable pour booster ses applications web, et pour les rendre plus pratiques et performantes. Mais cela ne revient non plus à dire que ce soit un plugin parfait, étant donnée la présence de ses nombreuses failles sécuritaires, qui ont été dévoilés au grand jour. Cela a largement fait baisser sa côte, et la mauvaise presse n’a fait qu’empirer son état, ce qui grandement affecté la confiance que ses clients lui vouaient. Depuis cet incident, de moins en moins de gens s’y intéressent en ce moment, ce qui est en partie la cause de sa chute, mais qui lui a aussi poussé à évoluer. En effet, si le plugin flash se fait aujourd’hui éjecter du web, c’est pour laisser place à une version plus performante, une version basée intégralement sur HTML5. Cependant, si la date de retrait de flash sur la toile a été fixée pour fin 2020, la sortie de sa version en HTML5, reste pourtant un suspens à découvrir jusqu’à présent. Espérons seulement que celle-ci saura combler les vides laissés par flash, et non de se retrouver à la même place.

Les avantages du HTML5 par rapport à flash

Si on se fie aux différentes évolutions que l’on a découvertes ces dernières années, on est déjà plus ou moins au courant de ce que peut proposer le HTML5, ce qui nous permet de le comparer à flash. Commençons alors par son installation, avec le langage HTML5, il n’est plus question d’installer quoi que ce soit, ou de cliquer sur tel ou tel bouton d’autorisation. Quand la situation le nécessite, les vidéos ou applications requises se lancent automatiquement, ce qui rend son usage nettement plus pratique. Sans oublier que ce langage permet à vos projets d’avoir des contenus dynamiques et riches, surtout depuis que les gens sont habitués à leur appareil mobile. Et en termes de sécurisation, vu le niveau de sécurité des sites de nos jours, on peut donc dire sans ronchonner que le langage HTML5 est largement plus sécurisé qu’une application flash quelconque.

Le principal souci des gens avec flash de nos jours, c’est le fait qu’il peut avoir accès aux informations de ses utilisateurs à tout moment, et même les espionner à partir de la webcam de sa machine. Et vivement la fin de l’année pour s’en débarrasser.

(Sources : https://www.rom-game.fr/news/3966-La+fin+de+flash+en+2020+++Conversion+de+Flash+en+HTML5.html)