purepro

Bonjour Nicolas 

Vous allez nous parler aujourd’hui d’un sujet qui nous concerne tous et toutes “l’eau du robinet”. L’eau du robinet est-elle bonne à boire ? Comment résoudre des problèmes de calcaire ? Peut-on facilement rendre de l’eau plus pure ?

Pour commencer cet entretien, pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

pureproBasée dans l’Ain entre Lyon et Bourg-En-Bresse, je dirige la société Pure Pro. Cette entreprise est spécialisée dans la purification et le traitement de l’eau et de l’air. Depuis plus de 5 ans, nous proposons des solutions aux particuliers et aux entreprises en France métropolitaine, mais aussi en Europe, Afrique du Nord, DOM TOM… Les problématiques sont diverses pour nos clients : confort, bien-être, santé, équipement à protéger, production, économies… Notre but est d’y répondre de manière écologique, avec des produits éprouvés et du conseil. Nous sommes indépendants et pouvons donc proposer ce qui nous semble être le plus adéquat.

Depuis quelques années, nous entendons parler de polluants qui se trouveraient dans l’eau du robinet. Est-ce vrai ? Doit-on s’en inquiéter ?

On trouve de plus en plus d’éléments indésirables dans l’eau du robinet. Voici quelques polluants parmi les plus connus : résidus de médicaments, chlore, nitrates, pesticides… Depuis quelques années, les médias en parlent et alertent : émissions télé (France3, France5, M6), dossiers de presse (60 millions de consommateurs par exemple).

Si la qualité de l’eau de votre commune vous intéresse, je ne saurais que vous conseillez le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Les analyses d’eau ne sont pas toujours complètes, mais cela fournit de très bonnes indications et on peut voir l’évolution dans le temps.

 Cela assez inquiétant… Est-ce vraiment dangereux ? Faut-il avoir peur ?

Je ne cherche pas à être alarmiste, n’oublions pas que notre espérance de vie augmente. Cependant, nous ne connaissons pas toutes les conséquences et de nombreuses études sont en cours. Certaines évoquent la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, des cancers, etc. mais rien n’est prouvé. On observe quand même de sérieuses mutations génétiques dans certaines rivières…

Par ailleurs, il y a 2 autres points importants à souligner :

  • L’eau du robinet contient des minéraux (calcium, magnésium, phosphates, oligo-éléments, etc.). Elle est donc généralement très chargée. Or, nous ne savons pas les assimiler à plus de 1% (seuls ceux de notre alimentation sont réellement assimilables). Les 99% qui restent « encrassent » donc notre organisme, raison de plus de purifier l’eau.
  • L’eau du réseau est « dénaturée », « déstructurée », avec des regroupements moléculaires et la création de matière inerte. Ainsi, des clusters trop gros (amas de molécules d’eau) perturbent les échanges extra et intracellulaires. Nos cellules sont donc moins nourries et hydratées. Une revitalisation de l’eau permet de casser ces clusters pour les rendre plus assimilables.

Osmoseur, adoucisseur, osmose inversée… Tout cela peut sembler compliqué pour le grand public. Pouvez-vous nous expliquer simplement ce qu’il faut faire quand on veut obtenir de l’eau pure à boire ?

Pour purifier l’eau de boisson dans le domaine résidentiel, il y a essentiellement deux techniques : la filtration ou la distillation. Cette dernière est assez énergivore et la capacité de production est lente. Pour l’eau de boisson, nous préconisons donc la première.

Un appareil osmoseur résidentiel représente la meilleure solution de filtration de l’eau, tant sur le plan des résultats, que sur l’aspect pratique et économique. Le cœur du système est une membrane d’osmose inverse, dont les pores sont à 0,0001 micron ! Elle permet d’éliminer 95 à 98% des éléments dans l’eau, et donc procure une eau pure et saine. Le principe est basé sur un phénomène naturel (osmose), mais les jeux de pression sont inversés (osmose inversée).

Il ne faut pas croire qu’un adoucisseur vous purifie l’eau. Cette technique va résoudre les problèmes liés au calcaire, mais n’améliorera pas la qualité de l’eau. Dans bien des cas, c’est même le contraire : rejet de sodium d’un adoucisseur à résine et à sel qui altère la potabilité de l’eau.

Pour ceux et celles qui ne sont pas bricoleurs, est-il possible de trouver une solution simple à installer ?

Un osmoseur nécessite en général un peu de bricolage et plomberie, mais rien de très compliqué. Néanmoins, si vous ne souhaitez pas vous lancer là dedans, vous pouvez opter pour :

  • un osmoseur qui se branche directement à votre robinet sans le condamner (vanne vissée sur le mousseur),
  • un osmoseur sans installation (il suffit de remplir un bac et de lancer le cycle).

Ce dernier, tout nouveau, est plus destiné aux foyers de 2 personnes maximum.

Avec votre expérience, quels résultats peut-on espérer obtenir avec ces appareils ?

Les avantages sont multiples :

  • Pour la santé : un osmoseur élimine bactéries, microbes, calcaire, chlore, nitrates, métaux, résidus médicamenteux, insecticides, herbicides, détergents, mercure, plomb, PCB… L’eau osmosée favorise en outre l’hydratation, puisque peu chargée.
  • Le confort, car l’eau osmosée est douce et agréable pour le goût.
  • Economies et écologie, étant une excellente alternative aux bouteilles d’eau.

Par ailleurs, un osmoseur vous sera aussi utile et bénéfique pour :

  • Cuisiner, laver les fruits et les légumes,
  • Nettoyer des verres délicats,
  • Préserver vos appareils ménagers (fer à repasser, humidificateur d’air, bouilloire, cafetière…),
  • Arroser des plantes délicates, comme les orchidées,
  • Etc

Merci Nicolas pour toutes ces informations. Tout cela semble plus simple et clair avec vos explications. Finalement l’eau du robinet peut être de qualité et permettre de faire des économies !