Jean, menuisier, nous parle de sa passion pour son métier

Question : Bonjour Jean, merci d’avoir accepté notre invitation à cet entretien. Pouvez-vous nous décrire brièvement votre métier ?

Jean : le menuisier est connu pour être le professionnel qui travaille le bois. C’est vrai que c’est la matière sur laquelle on travaille le plus mais ce n’est pas non plus  la seule. Un menuisier travaille aussi sur d’autres matériaux comme l’aluminium, le plastique, le PVC le plexiglas et les matériaux composites. A l’origine, le corps de métier est scindé en deux activités principales : la menuiserie et la charpenterie. Dans les travaux de bâtiment, les menuisiers interviennent essentiellement sur les travaux de second œuvre. Il est bon de souligner aussi que la menuiserie regroupe plusieurs activités comme la merranderie, la vitrerie et l’ébénisterie, entre autres. On vous donne des conseils et astuces sur ce site specialisé.

Question : Pouvez-vous nous dire quel est précisément le rôle d’un menuisier ?

Jean : Dans le bâtiment, le menuisier entre en scène une fois que le gros-œuvre est achevé. C’est lui qui réalise, ajuste et installer les fermetures et l’aménagement intérieurs. Il intervient aussi bien sur les travaux intérieurs qu’extérieurs. Certains menuisiers d’ailleurs sont plutôt spécialistes dans les menuiseries extérieures comme l’installation des volets roulants, la construction des vérandas, etc.

Question : Donc on peut dire que vos prestations sont variées ?

Jean : Oui, c’est le cas. On fait appel au menuisier pour fabriquer, poser et réparer des volets, des portes et des fenêtres. On lui confie aussi les travaux d’aménagement intérieur et de structure comme la fabrication, l’installation et la réparation des cloisons, des parquets, des placards etc. C’est encore le menuisier qui fabrique, installe et répare les escaliers en bois ou en fer. Bien sûr, c’est le menuisier qui crée et intègre les meubles commandés sur mesure. Et c’est encore lui qui s’occupe des travaux d’isolation thermique et phonique.

Question : est-ce qu’il y a alors des spécialisations dans ce domaine ?

Jean : Oui, un artisan peut choisir de devenir menuisier-agenceur, charpentier ou encore ébéniste. Même si le bois reste le matériau le plus travaillé, d’autres menuisiers se spécialisent plutôt dans la menuiserie aluminium par exemple, ou le PVC ou encore les matériaux composites.

A lire aussi : Il vent un outil pour 25000 euros !

Question : comment se déroule le travail d’un menuisier ?

Jean : dans la plupart du temps, le menuisier réalise des portes, des fenêtres, des placards, des parquets, des lambris, des cloisons et des escaliers. Dans le premier temps, il travaille dans un atelier. C’est là qu’il va concevoir les plans en fonction des demandes du dessinateur, de l’architecte ou de son client en fonction du matériau choisi. Ensuite, il va faire le tracé des dimensions des différents éléments à l’aide des outils spécifiques comme le compas, le trusquin, la règle et l’équerre. Puis, il a procéder aux découpages de ces éléments avec des outils et des machines comme la scie et la raboteuse. Ensuite, il va assembler et installer ces éléments sur le chantier. Pour finir, il va faire les travaux de finition et d’ajustage. Éventuellement, il va poser des revêtements.  Notons que même si dans la plupart du temps, le menuisier fabrique des meubles et des éléments sur mesure, il peut aussi se charger de la pose des éléments préfabriqués ou des kits vendus dans la grande distribution.

Question : quelles sont les compétences requises pour travailler comme menuisier ?

Jean : ce métier existe une certaine compétence, notamment dans la lecture de plans, la géométrie, le calcul, le dessin industriel, l’information (quelques  notions de base), la technique d’isolation, etc. Bien évidemment, il faut avoir un esprit créatif aussi.

Question : vous avez mentionné plus haut la technique d’isolation. Parlons un peu de ce domaine. Est-ce qu’il faut avoir des compétences spécifiques ou tous les menuisiers maîtrisent bien ce sujet ?

Jean : De nouvelles réglementations et normes sont imposées aujourd’hui sur l’isolation thermique et l’étanchéité des bâtiments. Cela veut dire que l’artisan menuisier qui travaille dans ce secteur doit maîtriser de nouvelles compétences. C’est obligé. On voit aujourd’hui que les menuisiers sont de plus en plus sollicités pour la réalisation des travaux d’isolation phonique et thermiques des bâtiments. Ce qui fait qu’ils doivent se mettre à jour et se spécialiser dans la performance énergétiques. Le menuisier doit être capable de tenir compte des échanges thermiques dans les constructions, concevoir des menuiseries performantes énergiquement. Il doit choisir des matériaux respectueux de l’environnement et faire attention aux déchets qu’il va produire.