achat telsecope

Sylvia a toujours aimé ce qui dépassait les 10.000 pieds. C’est sa passion et elle en a fait son métier. Le télescope est devenu une de ses nombreuses spécialités. Actuellement, c’est le chef d’équipe de toute une équipe de vendeurs de ce produit. Elle va vous guider pour vous apprendre l’alphabet de cet instrument. Si vous aussi vous aimez l’horizon et ce qui se trouve au-delà, rejoignez-nous pour notre discussion avec Sylvia,  une experte en ce qui concerne les télescopes.

Sylvia, qu’est-ce qu’un télescope avant tout ?

Le télescope est un outil d’observation qui se base sur la physique optique. C’est une somme de capteur de lumière, de lentilles de grossissement et de guide directionnel. Cela physique optique permettra de voir des astres, des planètes ou même des galaxies depuis le sol de la terre. Bien sûr, vous ne pourrez pas observer tout l’univers mais une infime partie de celui-ci. Le télescope permet une contemplation précise de beaucoup de choses qui se trouvent à des milliers de kilomètres. Ce qui requiert un certain  savoir-faire sur lequel nous allons nous étaler.

Ce qu’il faut surtout savoir à propos des télescopes c’est qu’ils existent en plusieurs variantes. Il y a tout d’abord ceux qui s’appliquent avec le mécanisme de réflexion de la lumière. C’est le modèle parfait pour tous ceux qui commencent l’apprentissage de cet outil. Le miroir situé à la pointe du télescope saisit la lumière et la concentre pour optimiser votre vue en pleine nuit. Ensuite, il y a d’autres types de télescopes qui utilisent, cette fois ci, le système de réfraction pour vous offrir une vue incommensurable. L’outil à la pointe de ces modèles est la lentille qui optimise les questions de lumière. Le seul hic c’est que ce genre de télescope est surtout l’apanage de ceux qui veulent observer des corps célestes lumineux. Ils sont bien moins efficaces avec des corps sombres comme les planètes. Le dernier type est la combinaison des deux précédentes. C’est donc le meilleur modèle mais forcément avec le prix et l’expertise nécessaire  pour aller avec. On les appelle techniquement les « catadioptriques mixtes ».
Telescope

L’art et la manière d’utiliser un télescope

En avoir c’est une chose, l’utiliser c’est une toute autre chose et l’utiliser de la meilleure manière est tout à fait différent. Dans la boutique, je fais souvent face à des gens qui veulent juste observer mais qui n’y connaissent rien en géographie, en physique ou en mécanique. Les trois sont pourtant nécessaires pour bien utiliser le télescope. Il ne s’agit pas d’être un expert en astrophysique ; il faut juste quelques notions de base.

Tout d’abord, de la géographie. Le lieu d’observation est un point clé de la réussite de l’expérience. Il ne faut donc pas qu’il y ait des éléments perturbateurs comme la fumée émise d’une usine à proximité. Il faut un endroit dégagé et propice à l’installation de tout le matériel. Le moment doit aussi être bien choisi. Il faut écarter les jours où les conditions climatiques ne vous permettront de rien voir. Il faut un ciel dégagé, donc pas trop nuageux. Faites aussi en sorte de disposer de quelques notions de base sur le mouvement des astres.

Ensuite, de la physique et de la mécanique. Si acquérir le bon matériel conforme à vos besoins est une première étape, la monter correctement est la seconde. Les télescopes sont équipés de montures différentes : la première est équatoriale et requiert une parfaite maîtrise de l’appareil car il faut la pointer vers le nord et balancer entre l’est et l’ouest ; la seconde est azimutale qui utilise une l’instrument en entier puissance motrice afin de vous guider dans vos mouvements. Ce dernier est donc beaucoup plus facile d’utilisation. En fonction des types et de la monture, vous devrez apprendre à les monter correctement. Il s’agit notamment de faire gaffe à son support pour ne pas que l’instrument en entier soit du gâchis. N’attendez pas le jour J pour le faire. Pratiquez dès la maison, en plein jour pour en comprendre le mécanisme.

Les derniers points sont des questions d’attitude. Vivez le moment ! Ce qui implique que vous soyez suffisamment préparé techniquement, comme indiqué mais aussi physiquement et psychologiquement. Physiquement, en fonction du temps qu’il fait, de votre dose de sommeil, surtout si l’astre escompté n’apparait qu’assez tard dans la nuit. Psychologiquement pour que vous soyez complètement relaxé et libre de toutes craintes.

Le télescope est un instrument qui nous rapproche du ciel. Utilisez-le de la bonne manière et vous vivrez un moment inoubliable.